Accueil Consommation responsable Produit naturel ou bio : que signifient ces deux appellations ?

Produit naturel ou bio : que signifient ces deux appellations ?

par La rédaction
Quelle est la différence entre un produit bio et naturel ?

Contrairement à certaines idées reçues, naturel ne signifie pas forcément bio. Il existe en effet plusieurs différences à connaître, en particulier dans le secteur des produits cosmétiques, où ces deux appellations sont répandues. Qu’est-ce qu’un produit naturel ? Quelle différence avec un produit bio ? Comment choisir entre les deux ? Voici quelques éléments de réponse.

Les principales différences entre les produits dits naturels et les articles bios

Les termes « naturel » et « biologique » fleurissent dans les rayons des magasins. Cela est particulièrement vrai dans le secteur des cosmétiques ou de l’entretien de la maison. Concrètement, il existe de plus en plus d’alternatives naturelles pour les foyers. Il n’est toutefois pas simple de faire la différence entre l’appellation « naturel » et le terme « bio ».

Une différence sur les contraintes imposées aux produits et cosmétiques bios

Pour qu’un produit cosmétique soit qualifié de biologique, il doit être constitué d’ingrédients naturels (plantes, huiles essentielles, minéraux) issus de l’agriculture biologique. Cette dernière impose certaines contraintes, notamment d’un point de vue écologique. Cela n’est pas le cas d’un produit naturel. Un cosmétique naturel n’est en effet pas forcément biologique. Les composés utilisés, bien que naturels, peuvent contenir des traces de métaux lourds ou de pesticides. Cela implique notamment une altération des propriétés des ingrédients. Il existe aussi un risque direct sur votre santé si l’aspect chimique est trop important.

La principale différence entre les produits naturels et bios est l’aspect légal. Pour proposer des produits bios, il faut se soumettre à un contrôle réalisé par des organismes spécialisés. À l’inverse, tout le monde peut qualifier ses produits de naturels,même s’ils ont été réalisés à base de substances chimiques, dans une agriculture ne respectant pas du tout l’environnement. L’appellation est généralement utilisée pour justifier un prix plus élevé. Il est alors courant de parler de greenwashing.

Produits naturels vs. produits bios : des emballages n’ayant pas les mêmes obligations

Il existe une autre différence concernant les emballages. Alors que la certification bio impose des normes, le produit naturel n’a aucune obligation. Concrètement, les produits biologiques doivent proposer des contenants biodégradables. En outre, les entreprises ne doivent pas faire de suremballage. Pour finir, l’impression du packaging doit être réalisée à partir d’une encre écologique.

Lire aussi  Pourquoi et comment acheter ses légumes chez le producteur ?

Choisir entre naturel et bio n’est pas toujours une mince affaire. Toutefois, il n’est pas rare de retrouver des parapharmacies et autres commerces proposant des produits se revendiquant des deux approches. Un produit de beauté bio peut par exemple répondre aux caractéristiques du cosmétique naturel.

Produits bios : que signifie concrètement l’appellation « biologique » ?

Le bio fait désormais partie intégrante de notre quotidien. Vous avez certainement remarqué le nombre grandissant de produits cosmétiques bios, de même que bien d’autres articles. Pour protéger les consommateurs, la loi régule l’appellation « biologique ». Voici tout ce que vous devez savoir à ce sujet.

Quelles sont les spécificités des produits bios ou biologiques ?

Pour être qualifié de bio, un produit doit être composé à 95 % d’ingrédients issus de l’agriculture biologique. Plus précisément, ce pourcentage concerne les éléments pouvant être bios. Il existe en effet certains composants ne pouvant pas être qualifiés comme tels. Cela concerne tout ce qui est prélevé directement dans la nature et qui, de fait, ne se cultive pas. C’est le cas de l’eau, ainsi que différents minéraux, présents dans un bon nombre de produits bios.

Que ce soit un savon pour le corps, un shampoing pour cheveux, une crème pour le visage ou des produits d’entretien pour la maison, les produits bios répondent aux mêmes critères. En pratique, l’agriculture biologique a pour but une préservation de l’environnement et la mise en place d’un système durable. Les agriculteurs sont ainsi soumis à certaines obligations telles que :

  • l’interdiction d’utiliser des pesticides ou des engrais chimiques ;
  • le respect des animaux et de leur bien-être ;
  • la mise en place de dispositifs pour limiter les contaminations issues d’autres productions.

L’appellation « biologique » est protégée par la législation française

L’appellation biologique est régie par la loi française. Par exemple, une crème pour le corps affichant « bio » sur son emballage doit répondre aux caractéristiques prévues par la législation. À l’inverse, si le taux de composés agricoles biologiques d’un produit est de moins de 95 %, le fabricant ne peut pas utiliser l’appellation. Cette mention peut en revanche apparaître au niveau de la liste des ingrédients.

Il existe un moyen simple de reconnaître les ingrédients biologiques : les labels. Ces derniers sont décernés par des organismes spécialisés. Leur objectif est de vérifier si un fabricant respecte bien toutes les dispositions imposées, et donc de rassurer les consommateurs. Parmi les plus répandus, vous trouvez le logo AB ou l’euro feuille.

Définition et caractéristiques d’un produit naturel

De plus en plus de produits cosmétiques naturels apparaissent dans les rayons des magasins. Ils sont à distinguer des cosmétiques bios. Le terme « naturel » n’est en effet pas réglementé. Par conséquent, certaines enseignes en abusent afin de réaliser toujours plus de ventes. Retour sur la définition d’un produit naturel et sur ses principales caractéristiques.

Lire aussi  Pourquoi boire du vin naturel ?

L’utilisation du terme produit naturel n’est pas soumise à des contrôles

Selon certaines marques, un produit naturel doit contenir au minimum 95 % de substances naturelles. Ses composants ne doivent en outre pas comporter de produits chimiques dangereux pour la santé. Toutefois, il ne s’agit pas d’obligations légales, mais plutôt de règles tacites. Même si plusieurs entreprises tentent de suivre ces règles, ce n’est pas le cas de toutes.

Dans les faits, les produits naturels ne sont pas contrôlés. Vous ne pouvez donc pas avoir de certitudes sur la provenance des composants. Il en va de même pour l’impact de la production sur la planète. De plus en plus de marques se servent alors de cette appellation pour se faire bien voir des consommateurs. Toutefois, les plantes et les huiles essentielles utilisées peuvent avoir été contaminées par des substances chimiques.

Cosmétiques et autres produits naturels : est-ce une bonne idée de les choisir ?

Même si des marques utilisent le terme naturel uniquement d’un point de vue marketing, ce n’est pas le cas de toutes. Certaines enseignes tentent en effet de proposer des produits véritablement naturels, sans éléments de synthèse. Pour vous assurer de la bonne foi d’une marque, vous renseignez-vous en amont sur ses procédés, l’origine de ses composants et son engagement. De plus en plus d’enseignes se positionnent pour l’écologie ou pour le bien-être des animaux. Les avis client peuvent également vous aider à vous forger une opinion.

Pour l’heure, aucun organisme ne certifie l’appellation « naturel ». Beaucoup de marques tentent toutefois de s’inscrire dans une dynamique plus responsable. Il est donc possible de retrouver des produits vraiment naturels dans les rayons des magasins. Cela concerne généralement les produits de beauté, mais également les produits d’entretien de la maison.

related articles

Laisser un commentaire