Accueil Consommation responsable Comment trouver un drive fermier ?

Comment trouver un drive fermier ?

par Frédéric B.
Comment trouver un drive fermier ?

Vous avez décidé de consommer plus de fruits et légumes de saison. Pour vous aider, les producteurs locaux ont créé les drives fermiers. Faîtes vos courses chaque semaine, en ligne ou par téléphone. Le retrait des produits s’effectue dans une ferme ou un magasin de producteurs. Il s’agit d’une démarche simple et écoresponsable. Suivez nos conseils pour trouver un drive fermier près de chez vous.

Le développement des drives fermiers

Le commerce sur Internet explose depuis la pandémie de la Covid-19. Confinement et couvre-feu ont bousculé les habitudes d’achat des Français. Dans les drives fermiers, ils découvrent des produits sains, de la proximité et de l’authenticité. Ce n’est plus tout à fait de la vente directe chez un paysan. Le circuit de distribution se veut moderne et parfaitement adapté au mode de vie des actifs.

Les drives fermiers des producteurs traditionnels

C’est le label Bienvenue à la ferme qui a propulsé le concept du drive fermier. Le label a pour objectif d’animer un réseau de 8 000 agriculteurs. Sa vocation première vise à améliorer les marges des producteurs pour leur garantir un revenu minimum. Avec le drive fermier, le label souhaitait s’affranchir de l’intermédiaire gourmand de la grande distribution. Trouver des solutions grâce au collectif est dans l’ADN de chaque agriculteur. Les GAEC, ou Groupements agricoles d’exploitation en commun en sont la preuve vivante. Pour soutenir l’agriculture locale avant tout, choisissez un drive fermier recommandé par le label. Un site internet regroupe tous les points de vente par territoire géographique.

La création du drive fermier de Saint-Dié-des-Vosges illustre parfaitement le soutien de tout un territoire à ses agriculteurs locaux. La coopération de la Chambre d’Agriculture et de la communauté d’agglomération de Saint-Dié avec le label Bienvenue à la ferme a permis la mise en place d’un circuit court de distribution à Saint-Dié. Créé en 2017 pour restituer la meilleure marge aux producteurs, le drive fermier de Saint-Dié est un succès commercial : les consommateurs collectent toujours plus nombreux leurs produits dans les locaux prêtés par l’agglomération ou les commerces partenaires.

Les drives fermiers à vocation éthique

Consommer des produits fermiers peut également s’inscrire dans une démarche éthique. Manger bio, soutenir une économie sociale et solidaire, ou favoriser la lutte antigaspillage. Pour chaque cause, il existe un drive fermier.

Lire aussi  Produit naturel ou bio : que signifient ces deux appellations ?

Une exigence de certification biologique

La transition écologique s’accentue dans le contexte post-pandémie. Les paysans bios forment eux aussi une communauté dynamique. Si vous consommez des produits biologiques, vous trouverez forcément un drive certifié dans votre agglomération. Certains agriculteurs bios livrent dans toute la France : pour la viande, contactez par exemple la Ferme biologique de Normandie.

Un objectif social et solidaire

Le développement de l’économie sociale et solidaire s’appuie aussi sur des circuits courts de distribution. Kelbongoo est un projet qui propose l’achat d’aliments frais et locaux à petit prix dans Paris et la Seine-Saint-Denis. 30 000 clients depuis 2013 achètent la production d’une communauté de 90 exploitations agricoles situées autour de Paris. Et c’est aussi un drive piéton !

Une volonté d’action citoyenne

Conjuguer alimentation saine et action citoyenne est possible. Le drive Horsnormes.co propose du bio 40 % moins cher. Leur projet : vendre des aliments frais refusés par la grande distribution pour leur taille, leur couleur ou leur aspect. Cette lutte antigaspillage offre ainsi un revenu inattendu aux agriculteurs. Une idée pour manger bon et utile.

Les commandes et le retrait des produits

Le drive fermier est bâti sur le modèle de la grande distribution. Vous choisissez votre drive préféré, vous commandez sur Internet et vous retrouvez votre commande près de chez vous. C’est le fameux système click and collect.

Nos conseils pour commander vos paniers en ligne

Contrairement aux AMAP (Associations pour le maintien d’une agriculture paysanne), il n’existe pas d’abonnement ni de quantité imposée. Vous êtes libres de choisir. La commande s’effectue au plus tard les mercredis et se récupère les vendredis. Pour ne manquer de rien, composez le menu de vos repas avant de vous connecter.

Sur Internet, les catalogues proposés sont aussi variés que ceux de la grande distribution. Vous pouvez commander dans votre épicerie virtuelle :

  • des productions maraîchères de saison ;
  • des fromages et dérivés laitiers ;
  • de la viande ;
  • des céréales et des légumineuses ;
  • des vins, des bières artisanales et des boissons à base de jus frais ;
  • des compositions artisanales de bocaux ;
  • du miel, de la confiture et de la compote ;
  • du pain frais.

Le catalogue varie bien sûr selon les saisons. Composez votre commande en toute conscience. La bonne fraise sucrée ne se récolte pas en décembre.

Le retrait ou la livraison des commandes

Votre commande enregistrée est répartie par producteur. La totalité est ensuite livrée à un point de collecte déterminé dès la commande.

Lire aussi  Pourquoi boire du vin naturel ?

La localisation de la collecte

Selon les formules proposées sur le site de vos achats, vous récupérez des paniers ou des cageots dans :

  • un espace souvent mis à disposition par les grandes communautés d’agglomération (parking, gare, ou local municipal) ;
  • un local dans l’exploitation agricole de l’un des paysans adhérents, lorsque les communautés d’agglomération sont petites.

Dans certains cas, vous pouvez être livré à domicile. Des frais supplémentaires vous sont alors facturés.

Le fonctionnement de la collecte

Les lieux de collecte sont souvent tenus par les paysans. Le jour du retrait, ils vous remettent en personne le panier commandé. Ils vous aident à charger vos achats si nécessaire. Si vous êtes nouveaux clients, ils vous partageront sans doute des recettes pour profiter de leurs récoltes. C’est un moment privilégié pour échanger avec ceux qui produisent votre nourriture, parler du goût des tomates, du travail de la terre ou de la météo. Le drive fermier est une relation directe entre fournisseurs et clients qui fait sens.

Quand vous achetez du local et du frais en direct, vous vous inscrivez dans une démarche locavore. Vous bénéficiez de prix justes et d’achats de qualité. Vos vendeurs augmentent leurs marges et leurs revenus. La proximité de ces échanges préserve l’environnement. Cliquez et rejoignez une communauté humaine authentique !

related articles

Laisser un commentaire